1009 Pully - Chamblandes 27

Résidence collective – Immeubles Chamblandes 27
Collaborateurs : G. Sibils, D. Degliantoni, S. Cottet
À Pully, le règlement communal impose un coefficient d’occupation du sol (COS) de 0,20, une densité basse pour la région lausannoise. Cette faible densité amène les architectes et les promoteurs à esquisser leurs typologies au sein de volumes ponctuels de 15 × 15m. C’est donc un urbanisme de plots qui se met en place, un urbanisme de villas urbaines entourées de jardins. Déjà depuis la rue, le regard s’échappe entre les plots en direction du lac et des montagnes.
Bâtis dans un quartier à la topographie accidentée, comme on en trouve beaucoup dans l’est lausannois, les deux volumes blancs de Chamblandes 27 se noient dans un jardin d’herbes folles qui trace savamment une limite ondoyante entre public et privé. La végétation, choisie de manière à offrir tout au long de l’année un jardin aux couleurs changeantes, court sur les pentes douces qui ceignent les deux bâtiments.
Revêtues de panneaux en alu, les arêtes vives des façades tranchent avec la sinuosité de la végétation. Les persiennes et l’emboitement de vastes balcon-fenêtres offrent un filtre protecteur aux habitants.
À l’intérieur de ces deux immeubles, une cage d’escaliers centrale permet de distribuer à chaque étage quatre appartements qui jouissent ainsi chacun d’une double orientation sur les angles.
Volume : 15’927 m3
Surface du terrain : 6’455 m2
Surface brute de planchers : 51’271 m2
Réalisation : 2015
© DMK – adrien barakat